À propos de la Vinaigrerie Gingras

Montérégie – Le jardin
du Québec

Les Iroquois ont été les premiers à la fin du 15ème siècle à s’établir en Montérégie sur ce terroir particulièrement adapté à l’agriculture avec ses montagnes, collines et vallées ombragées.



 

4 Générations de
Gingras

En 1669 Charles Gingras a quitté la France pour s’établir au Canada. Une terre à St Augustin des Maures lui a été donnée en 1671 lui permettant de s’installer agriculteur. Il s’est marié et eu 13 enfants.



 

Le fondateur
 

Né dans une famille d’agriculteurs, Pierre a développé l’amour et le respect de la nature depuis son plus jeune âge. En 1976, ayant seulement 22 ans, Pierre a repris le verger familial.



 

Nos valeurs
 

Pierre a forgé son héritage en valorisant la nature, respectant l’environnement et cherchant à produire le meilleur produit naturel artisanal qui soit pour ses clients. Il est aussi l’incarnation de l’entrepreneur innovant qui peaufine son affaire pour répondre aux attentes de ses consommateurs.
 

 


 

 

 

 

Montérégie – Je jardin du Québec

Montérégie – Le jardin du Québec

Les Iroquois ont été les premiers à la fin du 15ème siècle à s’établir en Montérégie sur ce terroir particulièrement adapté à l’agriculture avec ses montagnes, collines et vallées ombragées. Le sol a développé un équilibre unique façonné par le climat qui en font un endroit idéal pour le développement des arbres vigoureux tels les pommiers et les érables.

Au 17ème siècle, avec l’arrivée des Européens, la région est devenue plus peuplée; Le village de Rougemont compte maintenant près de 2,700 habitants dont de mobreux pomiculteurs.


 

 

 

 

4 Générations de Gingras

4 Générations de Gingras

En 1669 Charles Gingras a quitté la France pour s’établir au Canada. Une terre à St Augustin des Maures lui a été donnée en 1671 lui permettant de s’installer agriculteur. Il s’est marié et eu 13 enfants.

Un de ses descendants, Alfred Gingras, acheta une terre en 1880 sur le rang de La Grande Caroline à Rougemont qui compose l’essentiel de notre site aujourd’hui. Alfred a planté ses premiers pommiers sur les pentes sud-est de la montagne afin de compléter les revenus de sa ferme laitière.

La région s’est progressivement spécialisée dans la production de pomme. En1887, les profits d’un minot de pommes vendu à Montréal était considérable. Et, c’est Wilfried Gingras, le petit-fils d’Alfred, qui a changé l’orientation de la ferme pour en faire un verger comptant 2500 pommiers avec plus de 30 variétés à l’époque. Il a appris à maitriser de nouvelles techniques de production et de greffage des pommiers, très similaire à celle des vignobles, pour rencontrer les exigences de conservation des fruits et s’adapter aux gouts des consommateurs qui évoluent. La nature innovatrice de Wilfried l’a amené à être un des premier locataire au marché public Jean Talon de Montréal en 1951. Aujourd’hui cela fait du verger Gingras le plus ancien occupant encore sur les lieux !

En 1976, le fils de Wilfried, Pierre rachète le verger familial. Héritant de la nature innovante de son père, Pierre a transformé au fil du temps le verger familial en une vinaigrerie artisanale de classe mondiale.

 

 


 

 

 

 

Notre fondateur, Pierre Gingras

Notre fondateur, Pierre Gingras

Né dans une famille d’agriculteurs, Pierre a développé l’amour et le respect de la nature depuis son plus jeune âge. En 1976, ayant seulement 22 ans, Pierre a repris le verger familial. Dans les année 1980, Pierre cherchait à accroitre la gamme de produits du verger pour l’étalage de son kiosque du marché Jean Talon de Montréal; Il a réussit à convaincre les autorités publiques de le laisser vendre du jus de pommes frais produits au verger. Cette activité a pris de l’essors mais la difficulté de prévoir l’achalandage le conduisait parfois à avoir des invendus important de ce produit frais et non pasteurisé dont la durée de conservation est de seulement 2 semaines. Pierre a donc recherché des moyens de recycler ce jus d’une excellente qualité et s’est lancé dans la production de vinaigre de cidre naturel en 1989.

Dans les années 1990, Pierre a fait beaucoup d’activités de recherche et développement pour améliorer son procédé de fabrication. Ses recherches l’ont amené à tirer plusieurs leçons: l’importance du choix d’une souche de mère vinaigre importée de France, l’utilisation de barriques de chêne français pour le processus de vieillissement et le pressage de pommes fraiches exclusivement. Il a également déterminé qu’une lente fermentation et un long vieillissement sont nécessaires à l’obtention d’un excellent vinaigre de cidre; c’est la raison pour laquelle nous continuons de vieillir nos vinaigres de cidre plus longtemps que tout autre producteur. Toujours désireux de partager sa passion avec ses clients, Pierre a commencé à offrir des visites du chai de vieillissement et commenter les multiples bienfaits de son vinaigre de cidre naturel artisanal autant en application gastronomique que pour ses vertus thérapeutiques.

En 1996, la vinaigrerie accueillait déjà près de 40,000 visiteurs annuellement et c’est en 1998 que la nouvelle vinaigrerie a été construite pour accueillir 36 futs de chênes français de 5,000 litres chacun qui en font le plus grand chai de vieillissement de vinaigre de cidre au monde ! La passion et l’attention portée à la qualité que Pierre a instauré conduisent encore tout ce que nous faisons aujourd’hui à la Vinaigrerie Gingras.

 


 

 

 

 

Les valeurs de la Vinaigrerie Gingras
 
 

Les valeurs de la Vinaigrerie Gingras

Pierre a forgé son héritage en valorisant la nature, respectant l’environnement et cherchant à produire le meilleur produit naturel artisanal qui soit pour ses clients. Il est aussi l’incarnation de l’entrepreneur innovant qui peaufine son affaire pour répondre aux attentes de ses consommateurs. Jusqu'à ce jour, l’ensemble de ces valeurs est au centre de nos préoccupations à la Vinaigrerie Gingras. Nous sommes toujours des propriétaires exploitants ayant à cœur de conduire la production du verger et de la vinaigrerie naturellement avec l’esprit entrepreneur insufflé par Pierre.

Nous continuons également d’utiliser le procédé artisanal instauré par Pierre et chaque pomme utilisée pour produire notre vinaigre de cidre a été cueillie à la main dans notre verger. La Vinaigrerie Gingras célèbre son 25ème anniversaire en 2014 et nous vous invitons à vous joindre à nous pour honorer le dévouement et l’innovation que Pierre a consacré à la création d’un vinaigre de cidre artisanal de classe mondiale.