Histoire

L’histoire du vinaigre

La découverte du vinaigre a été un heureux évènement qui s’est produit dans différentes parties du globe indépendamment; une bouteille de vin ou de bière a été laissée ouverte trop longtemps et un trésor culinaire est né. L’histoire du vinaigre remonte à plus de 8000 ans; des vestiges avec des traces de vinaigre datant des années 6000 AJC ont été retrouvé en Egypte et en Chine.

Dans les années 5000 AJC il existe des écrits des Babyloniens relatant l’utilisation du vinaigre comme condiment et pour la conservation des aliments. Et ce sont eux qui ont débuté les expérimentations de vinaigres aromatisés aux plantes et épices. Alors que la versatilité du vinaigre était reconnue pour la cuisine, c’est Hippocrates (vers 400 AJC) qui a commencé à prescrire le vinaigre comme remède préventif et curatif à de nombreuses maladies.

Apples in trees

 

Le vinaigre de cidre et la santé

Bouteilles de vinaigre en production

Le vinaigre de cidre est utilisé comme remède populaire traditionnel depuis de nombreuses années. En 1958, Le docteur DC Jarvis a écrit son livre : Médecine populaire : le guide d ‘un docteur du Vermont pour être en bonne santé et l’utilisation du vinaigre de cidre comme un remède est devenu très populaire. Jarvis recommande le vinaigre de cidre comme cure universelle du fait de son unique très haute teneur en potassium. Il indiquait que mélanger le vinaigre de cidre au miel décuple les vertus soignantes du vinaigre de cidre. Jarvis a également écrit que le vinaigre de cidre peut détruire les bactéries nocives du tube digestif et le recommande comme aidant à la digestion à être consommé pendant les repas.

Depuis, le vinaigre de cidre est souvent recommandé en médecine douce comme remède naturel pour de nombreuses applications allant de la perte de poids au diabète, mais également de l’arthrite aux soins de peau. Les gens utilisant le vinaigre de cidre dans ce cadre cherchent des vinaigres non filtrés et non pasteurisés, contenant la mère vinaigre, une substance gélatineuse qui se forme naturellement dans les vinaigres naturels non pasteurisés (tous les vinaigres de cidre de Gingras sont non pasteurisés).